Il est passionné par les formes géométriques, les mathématiques, l'archéologie et les cadrans solaires; l'artiste Rapahaël Zarka présente l'exposition Suite gnomique au Portique, au Havre.
Entre sciences et art, découvrez au Havre l'œuvre du plasticien fou de géométrie Raphaël Zarka

Neuf tableaux inédits de ce fou de figures géométriques ultra-complexes, ont été créés spécialement pour l'exposition.

A la recherche du rhombicuboctaèdre !

Raphaël Zarka explore dans ses différents travaux les multiples schémas élaborés pour modéliser le monde. Archéologue des formes, le plasticien est très attaché à la figure du rhombicuboctaèdre (un polyèdre composé de huit faces triangulaires et 18 faces carrées que l’on croise dans différentes images et compositions picturales). Une forme complexe au nom imprononçable qu'il a rencontrée par hasard il y a une vingtaine d'années. "J'ai trouvé ces objets sur le bord d'une route et progressivement je suis devenu collectionneur et historien amateur de cette forme", raconte-t-il.

Une obsession pour les cadrans solaires

Cette quête vers la figure aux huit faces triangulaires, mène Raphaël Zarka dans l'univers des cadrans solaires. Le plus ancien qu'il a identifié se trouve en Ecosse et date du XVIIe siècle. Après avoir traqué la forme, l'artiste la transforme en oeuvre d'art. Des dessins au fusain mais aussi des sculptures totem en bois.

Entre science et Histoire

Dans le catalogue de Raphaël...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !