La justice européenne a annulé, mercredi 15 juillet, la décision sommant Apple de rembourser 13 milliards d'euros à l'Irlande. Un revers pour les autorités de Bruxelles.
Entre l’Europe et les GAFA américains, les points de tension sont nombreux

Apple a marqué un point contre la Commission européenne : la justice a annulé, mercredi 15 juillet, la décision d’août 2016 qui avait sommé le fabricant de l’iPhone de rembourser à l’Irlande 13 milliards d’euros d’avantages fiscaux jugés indus. Mais ce dossier n’est qu’un des multiples fronts ouverts entre les autorités européennes et les GAFA, ces géants américains du numérique comme Google, Amazon, Facebook ou Apple.

Un des points de friction les plus forts est la taxation du numérique. Il illustre les conséquences que ces conflits peuvent avoir sur les relations entre les Etats-Unis de Donald Trump et le Vieux Continent : vendredi 10 juillet, Washington a annoncé des taxes douanières de 1,3 milliard de dollars (1,14 milliard d’euros) sur des produits français en rétorsion contre la « taxe GAFA » votée par la France pour prélever 3 % du chiffre d’affaires des grands acteurs du numérique. Mais les Etats-Unis ont suspendu l’exécution de cette menace jusqu’à fin 2020, afin de laisser le temps à la négociation internationale en cours sur la taxation du numérique au sein de l’Organisation de coopération et de...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !