Abdelhakim Sefrioui avait accompagné le père d'une élève voir la principale du collège, pour se plaindre quelques jours après le cours de l'enseignant au cours duquel il a montré des caricatures de Mahomet.
Enseignant décapité : Abdelhakim Sefrioui, figure de l'islam radical, fait partie des gardés à vue

Abdelhakim Sefrioui, figure connue de l'islam radical, fait partie des neuf personnes en garde à vue dans l'enquête sur la mort d'un enseignant à Conflans-Sainte-Honorine, dans les Yvelines, a appris le service police-justice de franceinfo samedi 17 octobre.

C'est cet homme qui a accompagné le père d'une élève voir la principale du collège du Bois-d'Aulne, pour se plaindre quelques jours après le cours de l'enseignant au cours duquel il a montré des caricatures de Mahomet.

>>DIRECT. Professeur décapité : l'assaillant "bénéficiait du statut de réfugié et était inconnu des services de renseignement", selon le procureur antiterroriste

Abdelhakim Sefrioui, interpellé samedi avec sa compagne, est fiché S depuis plusieurs années. Les enquêteurs veulent savoir s'il a pu jouer un rôle dans le passage à l'acte de l'assaillant.

Télécharger gratuitement notre guide LMNP et réduisez vos impôts jusqu'à 33000€ !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !