REFORME - A la fin de son mandat, Vladimir Poutine pourra, grâce à une réforme de la constitution russe, se représenter pour en faire un autre, puis encore un autre. Le président pourrait donc rester en place jusqu'en 2036, après avoir fait un total de six mandats. L'opposition dénonce un "putsch".
En Russie, Poutine président "pour toujours" ? Le Parlement approuve, l'opposition fustige

L'opposition russe a dénoncé mercredi une "usurpation du pouvoir" par Vladimir Poutine, le parlement ayant validé au pas de course une réforme permettant son maintien à la présidence jusqu'en 2036 via une vaste réforme constitutionnelle. Un amendement à la loi fondamentale, ajouté mardi à la surprise générale à une réforme plus vaste, permettra à l'homme fort de la Russie de "réinitialiser" son compteur de mandats présidentiels, afin de lui donner le droit de se représenter en 2024 et 2030. La Cour constitutionnelle doit valider la manœuvre.

Adoptée en troisième lecture mercredi par les députés puis par les sénateurs mercredi, la réforme, qui inclut aussi un renforcement des prérogatives présidentielles, des mesures sociales et des principes sociétaux conservateurs, doit désormais être approuvée par les deux tiers des parlements régionaux, puis lors d'un "vote populaire" le 22 avril.

Pour l'opposition, prise de court, cette mesure prouve (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !