Depuis plusieurs semaines, les habitants de ces deux pays sont confrontés à des épisodes de canicule. Au Pakistan, les températures ont même dépassé les 50 degrés. 
EN IMAGES. Pénurie d'eau, coupures d'électricité, oiseaux tombés du ciel... L'Inde et le Pakistan écrasés par une vague de chaleur extrême

Une canicule sans précédent. Depuis fin avril, des pans entiers de l'Inde et du Pakistan subissent une vague de chaleur historique. Ces températures anormalement élevées perdurent, alors que le mois de mai – qui correspond à la saison sèche et chaude dans ces régions – est déjà habituellement le mois le plus chaud dans ces régions de l'Asie du Sud les plus densément peuplées du monde.

Dans la partie sud du Pakistan, les 51 degrés ont été atteints à Jacobabad. Soit "la température la plus élevée de 2022 au monde", signale un tweet relayé par Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France. En Inde, le thermomètre pourrait monter jusqu'à 46 degrés à New Delhi, dimanche 15 mai, selon les prévisions, comme dans la majeure partie du nord-ouest du pays, avant une amélioration escomptée avec l'arrivée de la mousson. Franceinfo revient en images sur les conséquences de ces chaleurs extrêmes.

A Karachi, des ouvriers dorment dehors pour trouver un peu de fraîcheur

Dans la grande ville portuaire pakistanaise de Karachi, pour trouver un peu de fraîcheur la nuit, des ouvriers dorment dehors, sur des matelas posés à même le sol sur le terre-plein...

Téléchargez votre guide mutuelle (gratuit) !