Une nouvelle attaque a fait au moins 80 morts dans la région du Benishangul-Gumuz, en Ethiopie.La série meurtrière continue dans l'ouest de l'Ethiopie: théâtre de plusieurs massacres ces..
En Ethiopie, une nouvelle attaque dans l'ouest fait au moins 80 morts

Une nouvelle attaque a fait au moins 80 morts dans la région du Benishangul-Gumuz, en Ethiopie.

La série meurtrière continue dans l'ouest de l'Ethiopie: théâtre de plusieurs massacres ces derniers mois, la région du Benishangul-Gumuz a subi une nouvelle attaque mardi qui a fait au moins 80 morts, de quoi accroître les tensions déjà vives dans ce pays d'Afrique de l'Est.

Il n'existe aucun lien connu entre ces violences et le conflit actuellement en cours au Tigré, une région septentrionale de l'Ethiopie où les troupes gouvernementales ont été envoyées en novembre pour déloger les autorités locales dissidentes.

Cette nouvelle tuerie devrait accentuer la pression sur le Premier ministre Abiy Ahmed, Nobel de la paix 2019, pour intervenir de manière plus importante au Benishangul-Gumuz, région située le long de la frontière avec le Soudan et le Soudan du Sud, et où doit être construit la plus grande installation hydroélectrique d'Afrique sur le Nil Bleu.

"Nous avons reçu des informations prouvant que plus de 80 civils ont été tués le 12 janvier près de Daletti" dans le Benishangul-Gumuz, a expliqué mercredi à l'AFP un porte-parole de la Commission éthiopienne des droits de l'Homme (EHRC), Aaron Maasho.

"L'attaque a été menée principalement avec des couteaux, des armes à feu"

Le village de Daletti est situé dans la zone de Metekel, où des centaines de personnes ont péri lors d'attaques armées ces derniers mois. En décembre, l'une d'elles avait...

Retrouvez le goût d'apprendre ! Des milliers de cours interactifs 100% en ligne sur tous vos sujets préférés !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !