MANIFESTATIONS - Ce samedi, Gilets jaunes, marcheurs pour le climat, syndicalistes opposés à la réforme des retraites et black blocs ont prévus de descendre dans les rues, partout en France. A Paris, 7500 forces de l'ordre seront mobilisées pour assurer la sécurité, alors que dans le même temps se déroulent les journées du Patrimoine.

Le retour des violences dans les rues de la capitale est dans toutes les têtes. Ce samedi, des milliers de personnes sont attendues à Paris. Si elles ont décidé de manifester pour des causes différentes - Gilets jaunes, climat, retraites - certaines ont prévu de converger sous des bannières communes. Et dans certains cortèges pourraient se glisser quelques black blocs. Pour assurer la sécurité et maintenir l'ordre, 7500 forces de l'ordre seront mobilisées, autant que le 1er mai dernier, a précisé le préfet de police de Paris Didier Lallement.

La mobilisation débutera tôt, puisque certains défenseurs du climat et des Gilets jaunes avaient prévu de se rencontrer à 9 heures place de la Madeleine, et les Gilets jaunes souhaitaient se retrouver à 10 heures sur les Champs-Elysées. Mais les rassemblements dans ces quartiers ont été interdits, tout comme autour de l'Assemblée nationale, de l'Hôtel de Matignon, du Trocadéro, de la Tour Eiffel, du Sénat, de Notre-Dame-de-Paris, et des bois de Vincennes et de (...)

Vidéo : L'actualité du jour... vue de Twitter !