Le projet de loi de bioéthique est réexaminé à partir de lundi à l'Assemblée nationale, soit la dernière semaine de la session parlementaire. Un calendrier dénoncé par les oppositions, à droite comme à gauche.
"En catimini, sans vote solennel" : les oppositions vent debout contre le choix du calendrier pour la seconde lecture du projet de loi bioéthique

Le projet de loi bioéthique est de retour en seconde lecture à l’Assemblée nationale à partir de lundi 27 juillet après-midi. Avant le début des débats dans l’hémicycle, majorité et oppositions s’affrontent sur le calendrier de l’examen du texte qui devait commencer début juillet mais a été repoussé à cause du remaniement gouvernemental.

Le projet de loi de bioéthique revient devant l'Assemblée nationale. Suivez notre direct

Droite et gauche sont à l'unisson vent debout contre cet examen organisé pendant la dernière semaine de la session parlementaire. "On se fout du monde. Franchement", s'emporte Jean-Christophe Lagarde, président de l'UDI et député de Seine-Saint-Denis, pour qui des sujets de cette importance ne devraient pas être débattus en plein été quand les Français ont la tête aux vacances. "Ces débats servent à éclairer l'opinion publique pour qu'on ne soit pas sous les lobbies entre ceux qui veulent toujours tout permettre, au nom de la glorification de la science, sans penser qu'on doit savoir mettre quelques limites, et ceux qui voudraient tout interdire tout le temps", estime-t-il.

Le texte contient une mesure-phare :...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !