Une étude de l'Association du transport aérien international (IATA) du 11 juillet 2019 prévoit que le marché aérien sud-africain doublera de taille ces vingt prochaines années. Mais le secteur devra pour cela accepter de se réformer.

Les chiffres sont plus qu'encourageants. Pour l'IATA, une organisation professionnelle internationale de compagnies aériennes qui a publié le 11 juillet une étude sur le marché aérien sud-africain, ce dernier est porteur de grands espoirs : il pourrait, s'il le désire, doubler de taille au cours des vingt prochaines années. Mais le gouvernement sud-africain doit auparavant accepter de modifier sa stratégie en matière de concurrence et mener des réformes jugées "essentielles".

Prospère, mais peut mieux faire

"Il y a de quoi être fier de tout ce que l’aviation (sud-africaine) a réalisé ici", déclare dans l'étude Alexandre de Juniac, directeur général de l'IATA. Avec 20,9 millions de passagers qui ont voyagé en provenance et à destination de l’Afrique du Sud en 2017, le marché aérien sud-africain est prometteur. L’aviation et le tourisme représentent une valeur ajoutée brute de 9,4 milliards de dollars par an (8,3 milliards d'euros) et constituent 3,2% du PIB sud-africain. Le secteur fournit également 472 000 emplois dans le pays. Des chiffres robustes, qui devraient augmenter d'ici à vingt ans. L'étude indique ainsi que le marché sud-africain...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France