PROCÈS - L'Assemblée nationale va se porter partie civile au procès du couple Fillon et de Marc Joulaud, ex-suppléant au Palais-Bourbon, dans l'affaire des emplois présumés fictifs, qui débutera le 24 février. Elle va réclamer 1 810 219 euros de dommages et intérêts.
Emplois présumés fictifs : l'Assemblée nationale va réclamer plus d'un million d'euros à François Fillon et son suppléant

Plus de 1 million d’euros. C’est ce que l’Assemblée nationale prévoit de réclamer en dommages et intérêts lors du procès de François Fillon pour lequel elle se porte partie civile, selon une information BFMTV. 

Le candidat déchu à la présidentielle de 2017 doit comparaître à partir du lundi 24 février et jusqu’au 11 mars devant le tribunal correctionnel de Paris avec  sa femme, Pénélope Fillon, et son ancien agent suppléant au Palais-Bourbon Marc Joulaud, dans le cadre de l’affaire des emplois présumés fictifs de l’épouse de François Fillon.  Précisément, l’Assemblée nationale va réclamer l’argent qu’elle a dépensé pour les salaires versés entre 1998 et 2013, périodes d’interruption comprises, soit 1 810 219 euros.  "On a cumulé toutes les rémunérations qui ont été versées, à la fois les salaires, les primes, les indemnités, auxquels on a ajouté les charges sociales salariales et (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !