ENQUÊTE – Le leader politique a rendez-vous avec la justice vendredi 6 décembre à Paris. François Bayrou est auditionné sur les emplois présumés fictifs des assistants d'eurodéputés du Modem. Un échange qui pourrait conduire à la mise en examen du maire de Pau, alors que plusieurs alliés du parti sont déjà inquiétés dans le cadre de l'enquête.
Emplois présumés fictifs du Modem : François Bayrou convoqué chez le juge d’instruction en vue d’une mise en examen

Des collaborateurs parlementaires du Modem ont-ils été rémunérés par des fonds du Parlement européen alors qu’ils étaient affectés à d’autres taches ? Ce vendredi 6 décembre, François Bayrou doit répondre à la juge d’instruction Charlotte Bilger sur des soupçons de détournement de fonds de son parti. Une convocation qui pourrait se solder par la mise en examen du maire de Pau.  

L’enquête sur les emplois présumés fictifs des parlementaires européens du Modem, ouverte en juillet 2019, arrive à un tournant. Alors qu’une quinzaine de cadres, élus, ou ex-élus du parti sont visés, François Bayrou, fragilisé, dément toute accusation.  Concrètement, le Modem est soupçonné d’avoir utilisé des indemnités de députés européens afin de rémunérer des collaborateurs parlementaires qui travaillaient en réalité pour le compte du parti centriste lui-même. 

Au fil des révélations et des rendez-vous (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !