DÉPLACEMENT EN ISRAËL - Le chef de l'Etat a défendu son "combat de chaque jour" contre l'antisémitisme lors de son déplacement à Jérusalem dans le cadre des commémorations du 75e anniversaire de la libération d'Auschwitz. "L'ombre noire de l'antisémitisme se répand", a-t-il prévenu.
Emmanuel Macron en Israël : "Nous lutterons contre l'antisémitisme, le racisme et tous les discours de haine"

Un message politique en forme d'alerte à l'occasion du premier déplacement présidentiel d'Emmanuel Macron en Israël. Le chef de l'Etat, en visite à Jérusalem pour commémorer les 75 ans de la libération du camp d'Auschwitz, a lancé un avertissement et défendu son "combat" contre l'antisémitisme, mercredi, aux côtés du président israélien Reuven Rivlin. 

"Dans nombre de pays, et c'est vrai aussi pour la France, l'ombre noire de l'antisémitisme se répand, renaît, et cet antisémitisme revient à chaque fois que les démocraties sont malades, que les crises sont là", a jugé Emmanuel Macron, ajoutant que "cela ne concerne pas seulement les juifs mais notre destin commun".  Le chef de l'Etat avait assuré un peu plus tôt dans la journée mener "chaque jour un combat contre l'antisémitisme en le traquant dans les discours, dans les comportements, sur Internet", assurant que "ne rien dire, détourner le regard, c'est (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !