Le court récit d'Emilienne Malfatto sur une jeune Irakienne condamnée à mourir parce qu'elle est enceinte sans être mariée a reçu le prix Goncourt du premier roman.
Emilienne Malfatto prix Goncourt du premier roman pour "Que sur toi se lamente le Tigre"

Le prix Goncourt du premier roman a été décerné mardi 4 mai à la photojournaliste Emilienne Malfatto pour Que sur toi se lamente le Tigre, récit de la dernière journée d'une jeune Irakienne qui va être tuée par son frère parce qu'elle est enceinte hors mariage.

Emilienne Malfatto, ancienne collaboratrice de l'AFP connaît bien l'Irak. Fulgurant, son livre de 80 pages, en forme de tragédie, est la chronique d'une mort annoncée, celle d'une jeune fille qui a commis l'interdit absolu. Enceinte de son futur fiancé parti à la guerre, elle va inéluctablement être tuée par son frère aîné.

Le roman a été publié en septembre par Elyzad, une maison d'édition basée à Tunis. Il avait été remarqué grâce à la mention spéciale des lecteurs du prix Hors Concours 2020, qui s'adresse aux éditeurs indépendants, rarement récompensés par les plus grands prix littéraires. Dans une langue simple, avec des phrases courtes et percutantes, Emilienne Malfatto livre un récit rapide et poignant.

Shmuel T. Meyer prix Goncourt de la nouvelle

Réuni par visioconférence, le jury a par ailleurs attribué le prix Goncourt de la nouvelle à l'Israélien francophone Shmuel T....