L'ancienne première adjointe LR à la mairie de Bordeaux revient dans l'entrepreneuriat, en lançant son école privée, Futurae, qui devrait ouvrir en octobre.
Eloignée de la vie politique, Virginie Calmels devient entrepreneuse… et directrice d’école

Elle avait quitté la scène politique nationale avec fracas en juin 2018. Limogée de son poste de vice-présidente du parti Les Républicains pour avoir critiqué la ligne droitière de Laurent Wauquiez, Viriginie Calmels semble ravie d’avoir laissé derrière elle cette période de « galère ». Après un très bref passage par le réseau d’agences immobilières de luxe Barnes, celle qui était encore, jusqu’en mars 2019, première adjointe d’Alain Juppé, le maire de Bordeaux, se lance désormais dans l’entrepreneuriat.

Mercredi 26 février, elle a dévoilé le projet de son école privée, Futurae, qui doit ouvrir ses portes, le 5 octobre, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). La première promotion devrait accueillir 150 étudiants désireux de se spécialiser dans le marketing numérique et de travailler dans les industries créatives (audiovisuel, animation, jeux vidéo). L’établissement, dont Mme Calmels assurera la direction, dispensera des « bachelors » (cycle de trois années post-bac), des mastères (cycle de deux ans pour les bac +3) et un programme de formation continu d’un an.

Des méthodes innovantes de sélection

...

Nutrition - Comment éviter de prendre du poids pendant le confinement?

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !