Dans moins d'un an, Emmanuel Macron devrait remettre son mandat en jeu. En attendant, les Français sont appelés aux urnes pour les régionales et les départementales. De quoi préfigurer les rapports de force pour 2022. 
Elections régionales 2021 : pourquoi ce scrutin ressemble à une répétition générale de la présidentielle

Elles devaient avoir lieu en mars. Mais à cause de la crise du Covid-19, les élections régionales et départementales se tiendront les dimanches 20 et 27 juin, moins d'un an avant l'élection présidentielle de 2022. Une proximité temporelle qui donne une couleur très particulière à ces scrutins locaux. "Avec ces élections régionales, on est déjà dans l'élection présidentielle, c'est le pré-premier tour", glisse à franceinfo le politiste Rémi Lefebvre. Thèmes de campagne nationaux, prétendants à l'Elysée en quête de légitimité, stratégies partisanes orientées vers 2022... Franceinfo vous explique pourquoi ces régionales sont l'antichambre de la présidentielle.

Parce que les enjeux nationaux dominent la campagne

Sécurité, immigration, emploi, chômage mais aussi système de santé ou épidémie de Covid-19... Voilà les préoccupations les plus citées par les personnes interrogées dans les enquêtes d'opinion consacrées aux élections régionales et départementales. Une nationalisation des enjeux sur laquelle ont décidé de surfer certains partis, dont le Rassemblement national. "On peut parler des TER et savoir si le ticket doit être à 1,28...

Préparer sa retraite ? Retrouver un emploi ? Découvrez l'accompagnement de nos formateurs !