Développer les transports en commun, déclarer l'état d'urgence climatique, faire plus de place aux piétons, ou encore impliquer les citoyens, notamment les plus jeunes. Les nouveaux maires écologistes, qui ont triomphé dimanche dans plusieurs grandes villes, ont établi différentes priorités qu'ils comptent mettre en oeuvre dans les prochains mois.
Elections municipales 2020 : quels programmes vont appliquer les candidats écologistes dans les grandes villes conquises ?

Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Besançon, Tours, Poitiers, Annecy... Autant de trophées décrochés par les écologistes, dimanche 28 juin. Et autant de villes conquises au second tour des municipales par des candidats auxquels on n'accordait parfois aucune chance, il y a encore quelques mois.

Ces nouveaux élus s'appellent, entre autres, Grégory Doucet à Lyon, Jeanne Barseghian à Strasbourg, Pierre Hurmic à Bordeaux et Anne Vignot à Besançon. Mais sur la base de quels programmes vont-ils diriger leur ville ? Franceinfo vous détaille les idées principales évoquées par les candidats vainqueurs pendant la campagne électorale.

Municipales 2020 : retrouvez les résultats de toutes les villes dans notre moteur de recherche

Lyon : halte à la bétonnisation, et développer les réseaux du tramway et de bus

Après deux décennies, l'ère Collomb a pris fin à Lyon, la troisième ville la plus peuplée de France avec plus de 500 000 habitants, sur une double victoire de candidats Europe Ecologie-Les Verts (EELV). Grégory Doucet, un cadre dans l'humanitaire de 46 ans, sera le futur maire de Lyon, tandis que Bruno Bernard, ex-chef d'une entreprise de désamiantage de 50 ans,...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !