Olaf Scholz, ministre des Finances et candidat du parti social-démocrate SPD, arrive en tête des intentions de vote aux élections fédérales allemandes et fait figure de favori à la succession de l'actuelle chancelière Angela Merkel. 
Elections fédérales en Allemagne : en Bavière, Olaf Scholz, "plus authentique et moins radical", rassure les conservateurs

Dimanche 26 septembre, les élections fédérales allemandes doivent désigner un ou une successeur à l'actuelle chancelière Angela Merkel, qui s’apprête à quitter le pouvoir après 16 années de mandat. Parmi les candidats en lice, on trouve notamment Olaf Scholz, représentant du SPD, le parti social démocrate rival de celui d’Angela Merkel, la CDU. A 63 ans, le ministre des Finances fait figure de favori même si le scrutin s’annonce indécis. Dans les intentions de vote, il devance légèrement le dauphin désigné d’Angela Merkel, Armin Laschet ansi que la candidate écologiste. En Allemagne, en effet, le profil et le parcours d’Olaf Scholz font consensus.

C'est le cas y compris en Bavière, pourtant fief du parti rival conservateur, où la perspective d'une victoire du candidat du SPD est étonnamment bien perçue. Avec son profil modéré, son expérience à la mairie de Hambourg et au ministère des Finances, Scholz rassure Adèle qui travaille dans un magasin d'antiquités à Munich : "Il est sobre, un peu sec peut-être, mais c'est quelqu'un qui est dans la Bundespolitik depuis longtemps, donc il fera son travail, je crois."

"Plus authentique et moins...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >