Le parti social-démocrate allemand (SPD) est arrivé très légèrement en tête des élections fédérales outre-Rhin, selon de premières estimations délivrées dimanche soir. Plusieurs scénarios restent possibles pour la suite de l'ère Merkel.
Elections en Allemagne : conservateurs et sociaux-démocrates au coude-à-coude, recul historique de la CDU... Ce qu'il faut retenir des premiers résultats

L'après-Merkel reste incertain en Allemagne, dimanche 26 septembre, après les élections fédérales marquant la fin de 16 années de mandats de la chancelière allemande. Les deux principales formations politiques outre-Rhin, le parti social-démocrate (SPD) d'Olaf Scholz et les chrétiens-démocrates (CDU-CSU) d'Armin Laschet, famille politique d'Angela Merkel, sont arrivés au coude-à-coude dimanche soir, à l'issue d'une journée de vote pour laquelle 60,4 millions d'Allemands étaient appelés aux urnes. Franceinfo fait le point sur ce qu'il faut retenir des premiers résultats du scrutin, dont la participation s'élève à 78%.

Elections fédérales en Allemagne : suivez les résultats et réactions dans notre direct

Le SPD et la CDU-CSU au coude-à-coude

L'écart entre les sociaux-démocrates et les chrétiens-démocrates se resserrait déjà dans les enquêtes d'opinion ces derniers jours. Les sondages sortie des urnes ont confirmé cette tendance, dimanche à 18 heures : le SPD et la CDU sont arrivés à égalité, à 25% chacun, selon la Deutsche Welle et l'ARD, tandis qu'une autre chaîne publique, la ZDF, donnait 26% pour la formation d'Olaf Scholz et 24% pour le...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >