Inquiets de l'oubli de la filière du livre dans le plan de relance de la culture annoncé début mai par le chef de l'Etat, les signataires réclament des mesures d'urgence "avant l'été".
Editeurs, auteurs et libraires appellent Macron à "sauver" la filière du livre dans une tribune au "Monde"

Dans une tribune publiée samedi dans le quotidien Le Monde et adressée au chef de l'Etat, un collectif de plus de 600 éditeurs, auteurs et libraires lance un appel à l'aide pour "sauver" la filière du livre, mise en danger par l'épidémie de Covid-19.

Les signataires, dont le prix Nobel Patrick Modiano, l'éditeur Antoine Gallimard ou encore le romancier Guillaume Musso, disent leur "stupeur" devant l'absence de mesures pour le livre dans le "plan de relance pour la culture" annoncé le 6 mai par Emmanuel Macron. "Vous avez choisi de ne plus parler des livres ni de celles et de ceux qui les écrivent, les traduisent, les éditent et les vendent", soulignent-ils. Alors "l’heure est aujourd’hui au doute et à l’inquiétude".

"Empêcher l'effondrement de la filière"

"L'État se doit d'empêcher l'effondrement de cette filière vitale pour toute notre société (...) De nombreuses librairies et maisons d'édition, connues et reconnues, et les auteurs, illustrateurs, traducteurs, comme tous les créateurs du livre, ne se relèveront pas si toute la filière ne bénéficie pas d'un plan de relance rapide et ambitieux", plaident-ils.

La fermeture complète des librairies a...

Contribuez à sauver des milliers d'enfants : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !