La ministre des transports, Élisabeth Borne, a annoncé mardi 9 juillet, qu'une écotaxe sur les billets d'avions d'une grande partie des vols au départ de la France allait être instaurée.

Le gouvernement a annoncé qu'il allait mettre en place une écotaxe de 1,50 à 18 euros sur les billets d'avion l'an prochain. Les aides au gasoil pour les transporteurs routiers vont également être réduites. Le budget permettra des investissements dans le ferroviaire et les transports quotidiens.

La mesure fait grincer des dents les compagnies aériennes comme Air France et provoque une colère chez les routiers. Spécialiste des transports Gérard Feldzer, invité sur franceinfo, mardi 9 juillet, estime que "l'objectif est bon mais la copie est mauvaise".

"Discrimination pour les compagnies françaises"

Concernant la taxe sur les billets d'avion, Gérard Feldzer reconnaît qu'"Il faut participer à l'effort collectif mais le budget devrait être affecté aux nouvelles technologies de l'avion, pour remplacer les avions anciens par des avions modernes".

Pour le spécialiste, "Il y a une discrimination pour les compagnies françaises dont Air France". Le montant annuel de la perte pour Air France s'élèverait à 60 millions d'euros. "Il faut un accord international, poursuit-il, et on a beaucoup de mal à l'avoir. C'est bien de montrer l'exemple, à condition qu'on puisse...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Impressionnante sortie de piste d'un avion de la Patrouille de France