En janvier 2019, trois hommes masqués découpent à la disqueuse une porte du Bataclan sur laquelle Banksy a peint "La jeune fille triste". Un an plus tard, c'est un cambriolage dans un magasin de bricolage en Isère qui met les enquêteurs sur la piste des voleurs. 
Du Bataclan à l'Italie : comment les enquêteurs ont retrouvé "La jeune fille triste", l'oeuvre volée de Banksy

Une disqueuse volée en Isère, de la vidéo surveillance, des écoutes, des suspects bavards... : voici comment La jeune fille triste du street artiste Banksy, peinte sur une porte du Bataclan à Paris en hommage aux victimes des attentats de 2015, a été retrouvée en Italie un an et demi après son vol.

Dans la nuit du 25 au 26 janvier 2019, à 4h du matin, trois hommes, capuche sur la tête et masque sur le visage, découpent à la disqueuse une porte du Bataclan. Ce n'est pas n'importe quelle porte. Il s'agit de la porte arrière de la salle de spectacle parisienne sur laquelle le street artiste Banksy a peint The sad young girl (La jeune fille triste), en hommage aux 90 personnes tuées le 13 novembre 2015 lors d'un concert dans ce lieu, au cours d'une série d'attaques jihadistes à Paris et Saint-Denis qui ont fait 130 morts au total ce soir-là.

Voir cette publication sur Instagram

. Fire door, Bataclan

Une publication partagée par(@banksy) le 28 Juin 2018 à 1 :00 PDT

L'opération n'aura duré que quelques minutes. Les trois voleurs embarquent la porte dans une camionnette Citroën dont la plaque d'immatriculation a été dissimulée, selon les images de vidéo...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !