"Le modèle de l'Ehpad doit évoluer" et s'adapter "à une population beaucoup plus vieillissante, dépendante et qui a besoin de lien social", affirme sur franceinfo Joachim Tavares, président-fondateur de PapyHappy, après un rapport de la Défenseure des droits sur les droits des résidents.
Droits des résidents d'Ehpad : "Le modèle doit évoluer vers un modèle beaucoup plus humain", affirme le fondateur de PapyHappy

"Le modèle de l'Ehpad doit évoluer vers un modèle beaucoup plus humain, s'adaptant à une population vieillissante, dépendante et qui a besoin de lien social", a affirmé mardi 4 mai sur franceinfo Joachim Tavares, président-fondateur de PapyHappy et ancien directeur d'Ehpad, alors que Claire Hédon, la Défenseure des droits, a publié un rapport sur le respect des droits fondamentaux des personnes âgées hébergées dans les Ehpad. Les droits de ces résidents à une vie privée et familiale ont été plus entravés au cours de la crise sanitaire que pour le reste de la population. "Le Covid a peut-être montré il y a un changement de réflexion et de travail à avoir" dans les Ehpad, estime Joachim Tavares. Mais il attend aussi que "les pouvoirs publics" donnent les moyens aux établissements "d'apporter du bien-être" aux résidents.

franceinfo : Est-ce que vous constatez cette aggravation, ces inquiétudes des familles, des résidents, à travers les avis qui vous parviennent ?

Joachim Tavares : Oui. On a une proportion d'avis qui nous montre le problème qui pouvait exister par rapport au manque de liberté. Néanmoins, beaucoup de familles remercient le travail des...