En 2018, l'Espagnol avait provoqué un séisme en raflant les droits du championnat français. Contrairement à ce que le groupe audiovisuel catalan a affirmé des négociations avaient eu lieu en 2019 avec la chaîne française.
Droits de diffusion de football : quand Mediapro a voulu céder des matchs de Ligue 1 à Canal+

Il n’a jamais eu l’intention de vendre la Ligue 1 à qui que ce soit. Jaume Roures, le fondateur de Mediapro, l’a répété sur tous les tons depuis qu’il est entré dans le paysage audiovisuel français. En 2018, l’Espagnol provoque un séisme en raflant les droits de diffusion du championnat français de football pour les saisons 2020-2024, au prix de 780 millions d’euros par an, laissant un Canal+, partenaire historique du football français, sonné.

Une fois le choc passé, la question est sur toutes les lèvres. Comment Mediapro rentabilisera-t-il une telle somme, alors que BeIN Sports perd toujours de l’argent ? L’Espagnol dévoile assez vite une stratégie, dont il n’a depuis pas dévié. Il compte commercialiser une chaîne au prix de 25 euros par mois, et ambitionne de conquérir entre 3 millions et 3,5 millions d’abonnés. Pas question en revanche de céder une partie des matchs à Canal+.

En 2019, pourtant, des négociations ont lieu entre les parties, sans qu’aucun des protagonistes n’en livre les détails. Et pour cause. Contrairement à ce qu’il a affirmé publiquement, Jaume Roures a proposé à Maxime Saada, le...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !