L'agence mondiale antidopage a indiqué mardi qu'elle reverrait en 2022 sa position sur le cannabis, une substance actuellement interdite en compétition.
Dopage : l'AMA va réexaminer l'interdiction du cannabis l'an prochain

Bientôt la fin de l'interdiction du cannabis en compétition ? C'est en tout cas une question sur laquelle l'Agence mondiale antidopage (AMA) va se pencher. L'instance référente en matière de dopage a annoncé mardi 14 septembre qu'elle réexaminerait l'inscription du cannabis sur la liste des substances interdites, quelques mois après la suspension de Sha'Carri Richardson, privant la sprinteuse star américaine des Jeux olympiques de Tokyo.

Un réexamen prévu en 2022

Il sera procédé à un examen scientifique du cannabis l'an prochain mais la drogue restera quoiqu'il arrive interdite pendant l'année 2022, a précisé le comité exécutif de l'AMA à l'issue d'une réunion à Istanbul.

"Après avoir reçu les demandes d'un certain nombre de parties prenantes, le [comité exécutif] a approuvé la décision du Groupe consultatif d'experts de la liste d'initier en 2022 un examen scientifique du statut du cannabis", a indiqué l'AMA dans un communiqué. Un résultat positif peut actuellement entraîner une interdiction de concourir d'un mois à deux ans.

WADA Executive Committee endorses recommendations of non-compliance of eight Anti-Doping Organizations

Find out more rel="nofollow">

Participez à notre grand jeu de l'été ! Remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !