David Marcus, responsable de la filiale Calibra du réseau social, apporte sur franceinfo des précisions sur la cryptomonnaie lancée par Facebook et qui suscite déjà de nombreuses critiques.

Facebook a dévoilé mardi 18 juin une monnaie virtuelle baptisée Libra qui doit lui permettre de s'imposer dans les paiements, les services financiers et le commerce en ligne dans le monde entier. Un projet qui suscite l'interrogation voire l'inquiétude de certains États.

En France, le ministre de l'Économie Bruno Le Maire a fait part de ses critiques mardi à l'Assemblée nationale. "Une société privée ne peut ni ne doit créer une monnaie qui rentrerait en concurrence avec les monnaies des États", a-t-il assuré devant les députés. Même discours du côté du gouverneur de la Banque d'Angleterre. S'exprimant à l'occasion d'un séminaire de la Banque centrale européenne, Mark Carney a mis en garde sur le projet de Facebook : s'il s'avère être un succès, "il deviendra instantanément systémique et devra être soumis aux meilleures normes de régulation". Il a ajouté qu'il suivrait l'évolution de cette devise virtuelle "très attentivement", avec les autres membres du G7 et des régulateurs tels que le Fonds monétaire international (FMI).

Invité de franceinfo mardi 18 juin, David Marcus, responsable de la filiale Calibra de Facebook, et donc du projet, a...

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Un avion fait un amerrissage d'urgence sur une plage