Après l'incendie de l'usine de Lubrizol à Rouen, dans la nuit de mercredi à jeudi, les dirigeants de l'entreprise Lubrizol ont pris la parole sur franceinfo. "J'ai pensé immédiatement aux habitants proches parce que c'était un incident d'ampleur", a déclaré sa directrice générale Isabelle Striga.
DOCUMENT FRANCEINFO. L'embarras des dirigeants de l'usine Lubrizol après l'incendie : "J’ai pensé immédiatement aux habitants"

"Je suis réellement embarrassée que notre activité économique ait eu cet impact-là sur la population. Je suis moi-même venue la nuit de l'incident, j'ai vu l'ampleur de l'incendie et j’ai pensé immédiatement aux habitants proches parce que c’était un incident d’ampleur", regrette Isabelle Striga, directrice générale de Lubrizol. Elle était invitée de franceinfo, vendredi 27 septembre 2019, après l’incendie qui a touché l’usine Lubrizol de Rouen dans la nuit de mercredi à jeudi.

"On se dit, c’est nous, c’est notre entreprise, malgré tout ce qu’on fait", estime de son côté Frédéric Henry, le président de Lubrizol. "Mais je comprends très bien le désagrément et je comprends très bien que l’on soit très impressionné par ce qu’il s’est passé."

"C’est dur, d’autant que nous faisons des efforts sans relâche sur la sécurité, nous et les salariés", a détaillé Isabelle Striga. "Autant la gêne peut être comprise, l’inquiétude peut être comprise, mais parfois des commentaires vraiment à charge blessent les salariés de l’entreprise dans des moments comme ça où ils voient l’outil de travail qui disparaît."

Un autre...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !