Des membres du gouvernement et les responsables de la SNCF et de la RATP ont dévoilé, vendredi, les modalités d'accès aux transports en commun et aux trains à partir de lundi, premier jour du déconfinement progressif dans le pays.
Distributions de masques, amendes, fermetures de stations de métro... On vous résume ce qui se profile dans les transports pour le déconfinement

A trois jours du début du déconfinement, les plans de transports se précisent. Le gouvernement, la SNCF et la RATP ont détaillé, vendredi 8 mai, les conditions de circulation et d'hygiène dans les transports en commun et dans les trains à partir du 11 mai. Voici ce qu'il faut en retenir.

Dix millions de masques distribués aux usagers

Le ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner, a annoncé que l'Etat mettrait, à partir de lundi, "10 millions de masques à disposition des opérateurs de transport pour qu'ils les distribuent à leurs usagers". Sur ce total, "4,4 millions de masques" seront destinés à l'Ile-de-France.

Une amende de 135 euros en cas de refus de port du masque

Le port du masque dans les transports en commun sera obligatoire à partir de lundi, a rappelé le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari. "Nous ferons preuve de pédagogie durant les premiers jours, mais (...) il est prévu que le non-port du masque ou le refus de port du masque puisse faire l'objet d'une contravention de quatrième classe, c'est-à-dire de 135 euros", a-t-il souligné.

Transports : "Il est prévu que le refus de port du masque puisse faire l'objet d'une...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !