Selon Marc Leone, chef du service anesthésie-réanimation de l'Hôpital Nord de Marseille, il y a une "pénurie chronique" de soignants paramédicaux.
Difficultés de recrutement de soignants à Marseille : "Une situation qui est chronique et plutôt ancienne", souligne un chef de service d'un hôpital

Marc Leone, secrétaire général de la Société française d’anesthésie et de réanimation (SFAR), chef du service anesthésie-réanimation de l’Hôpital Nord de Marseille, affirme mardi 21 septembre sur franceinfo que les difficultés pour recruter des soignants dans la cité phocéenne est le "révélateur" d'"une situation qui est chronique et plutôt ancienne". Les hôpitaux marseillais lancent une alerte via les réseaux sociaux pour appeler à du renfort dans les unités Covid-19 alors que le virus circule toujours de façon importante dans le département des Bouches-du-Rhône. Même si on tend "vers le mieux", souligne-t-il et que les admissions en réanimation commencent à baisser.

franceinfo : Y a-t-il des besoins dans votre service ?

Marc Leone : Les besoins sont à peu près dans tous les services actuellement. En fait, on avait un manque chronique à la AP-HM (Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille) lié à une succession de plans qui ont été faits pour essayer de faire des économies. La crise du covid-19 a révélé tout ça au grand jour. Donc, c'est juste un révélateur ce qui se passe. C'est une situation qui est chronique et plutôt ancienne....

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >