Cette décision va permettre aux propriétaires de véhicules Volkswagen équipés de moteurs diesel truqués de réclamer des indemnités au constructeur.
"Dieselgate" : la justice allemande contraint Volkswagen à un remboursement partiel

C'est un arrêt qui devrait influencer des dizaines de milliers de procédures. La justice allemande a condamné, lundi 25 mai, le constructeur Volkswagen à rembourser en partie un client qui avait acheté une voiture équipée d'un moteur diesel truqué, cinq ans après l'éclatement du scandale, appelé "dieselgate". Volkswagen va désormais "proposer" des solutions à l'amiable pour solder "une grande partie des 60 000 procédures individuelles en cours", a réagi le groupe dans un communiqué.

Le géant de l'automobile va débourser au moins 750 millions d'euros pour indemniser 235 000 clients en vertu d'un accord à l'amiable, une somme qui peut paraître faible comparée aux plus de 30 milliards d'euros qu'a déjà coûté le scandale au constructeur, principalement aux Etats-Unis. Mais il s'agit du premier revers judiciaire notable de Volkswagen en Allemagne, dans ce scandale qui a plongé l'industrie automobile allemande, pilier de l'économie du pays, dans une crise historique dont elle peine toujours à sortir.

Volkswagen a "trompé sciemment"

En équipant ses voitures de logiciels capables de les faire apparaître moins polluantes qu'elles ne le sont en réalité, le...

Obtenez votre guide mutuelle des seniors et profitez d'un accompagnement personnalisé !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !