FAIT DIVERS - Dans la nuit du 26 au 27 août 2017, la petite Maëlys, neuf ans, a disparu. Enlevée puis tuée par Nordahl Lelandais, aujourd'hui en prison. Cette nuit-là, l'ancien maître-chien était d'abord allé à une autre fête, où son comportement a "créé un malaise".
Deux parents témoignent : Nordahl Lelandais "recherchait une proie"

C’est un témoignage glaçant que publie Le Parisien dans son édition du mardi 12 novembre. Celui d’Eric* et Elodie*, un couple habitant Pont-de-Beauvoisin, en Isère, persuadé que leur fille aurait pu être victime de Nordahl Lelandais, comme Maëlys l’a été. Car cette nuit du 26 au 27 août 2017, au cours de laquelle l’ancien maître-chien enlève et tue la petite Maëlys lors d’un mariage, Nordahl Lelandais s’est rendu à une autre fête : celle donnée pour l’anniversaire d’Elodie.

Ni Eric ni Elodie ne connaissent l’ancien militaire. Mais vers 17h, Eric part racheter des bouteilles d’alcool avec son beau-frère. Sur le parking à côté de la maison, les deux hommes tombent sur Lelandais, que le beau-frère connaît un peu. "Je lui ai alors proposé de venir boire un coup chez nous. Mais Lelandais a décliné l’invitation", raconte au Parisien Eric.  "La mâchoire serrée, le regard fixe" C’est à la salle des fêtes de la (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !