SURVEILLANCE - Les analyses des eaux usées de la capitale et de la région parisienne révèlent à nouveau une présence du Covid-19. Mais celle-ci étant de "faible niveau", elle ne permet pas de tirer des conclusions sur l'évolution de l'épidémie, selon l'Observatoire épidémiologique dans les eaux usées (Obépine).
Des traces de Covid-19 à nouveau retrouvées dans les eaux usées de Paris

A la sortie du confinement, elles avaient disparu ou étaient présentes en quantité si infime qu'elles n'étaient plus détectables. Des traces de coronavirus ont de nouveau été observées dans les eaux usées de Paris et de la région parisienne, révèlent de récentes analyses menées par l'Observatoire épidémiologique (Obépine).

Pour rappel, alors que plusieurs études scientifiques ont relevé la présence du coronavirus dans les selles de patients depuis l'apparition du Covid-19 en Chine, l'analyse des eaux usées se révèlent être un indicateur précieux pour suivre l'épidémie. Des toilettes aux égouts et aux stations d'épuration, il n'y a en effet qu'un pas qu'ont franchi plusieurs groupes de recherche qui ont vite trouvé des éléments du génome du SARS-CoV-2 dans les échantillons prélevés à Paris, Amsterdam ou Brisbane.

Ainsi, dès le 5 mars, le laboratoire de la régie municipale Eau de Paris a mis en place une (...)

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !