Beaucoup de zones d'ombre planent encore sur les congés de juillet et août, dans un contexte inédit marqué par l'épidémie de coronavirus. Seule certitude : il faudra privilégier les destinations françaises et locales. 
Déconfinement : ce que l'on sait (et ce que l'on ne sait pas encore) sur les vacances d'été

La semaine de déconfinement progressif, entamé le lundi 11 mai, s'est accompagnée d'une note d'espoir pour les "juillettistes" et "aoûtiens" : Edouard Philippe a annoncé, jeudi 14 mai, que "les Français pourr[aient] partir en vacances en France" cet été, en dépit du Covid-19. En présentant son plan de soutien au secteur du tourisme, dont le "sauvetage est une priorité nationale", le Premier ministre a fixé un cap pour l'été, tout en admettant qu'il "n'y a[vait] pas beaucoup de certitudes" sur le sujet.

Si beaucoup de questions restent encore suspendues à l'hypothèse d'une deuxième vague de l'épidémie, quelques précisions sont données peu à peu par les ministres concernés et les principaux acteurs du secteur touristique. Voici ce que l'on sait et ce que l'on ignore encore sur l'été à venir.

Suivez les dernières actualités sur le déconfinement dans notre direct

Ce que l'on sait

- On pourra voyager en France… mais peut-être pas partout

Une certitude : l'été 2020 sera "'bleu blanc rouge !", assure Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'Etat chargé du Tourisme, dans une interview au Journal du dimanche (JDD). Les Français pourront partir, que ce soit...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !