POLÉMIQUE - Selon Le Monde, le haut-commissaire aux retraites a omis de déclarer deux autres mandats d'administrateur bénévole. Jean-Paul Delevoye était déjà fragilisé par les accusations de conflit d'intérêts avec le monde des assurances et un cumul de fonctions interdit par la Constitution.
Déclaration d'intérêts de Jean-Paul Delevoye : le "Monsieur Retraite" du gouvernement aurait omis deux autres mandats

Le "Monsieur Retraite" du gouvernement plus que jamais fragilisé. Jean-Paul Delevoye, accusé de conflit d'intérêts pour ne pas avoir déclaré deux mandats à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP), fait face ce samedi à de nouvelles révélations. Selon Le Monde, deux autres fonctions auraient été omises par le haut-commissaire aux retraites.

D’après le quotidien du soir, Jean-Paul Delevoye est en effet le président de l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France. Il s’agit d’une "structure rattachée à la région et à la préfecture qui vise, notamment, à améliorer la visibilité et la transparence des marchés publics dans la région." En outre, il est membre du conseil d’orientation de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance (IRG), un think tank rattaché à la Fondation Charles-Léopold-Mayer pour le progrès de l’homme. Ces révélations tombent mal pour l'ancien (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !