Un relâchement de la vigilance a été constaté ces dernières semaines sur les routes. Certains comportements dangereux sont apparus, notamment des infractions pour grands excès de vitesse (supérieurs à 50 km/h au-delà de la vitesse autorisée).
Début du déconfinement : la Sécurité routière appelle à la prudence sur les routes

"Ce que nous avons réussi en restant chez nous, continuons à l'appliquer sur la route." Quelques jours avant le début du déconfinement, la Sécurité routière appelle à la prudence au volant, avec une nouvelle campagne de sensibilisation qui débutera lundi.

Du fait du confinement, imposé le 17 mars pour lutter contre la pandémie de coronavirus, le nombre de morts sur les routes de France métropolitaine a mécaniquement baissé de 39,6% en mars, par rapport à l'année dernière.

Mais avec la levée progressive de ces mesures à partir de lundi, la Sécurité routière s'attend à voir du monde sur les routes. "Les Français vont retrouver une forme de liberté perdue au moment du confinement : ils vont reprendre une activité économique, avoir envie de sortir. Et leur comportement sur la route peut se traduire par de nombreux accidents", met en garde David Julliard, adjoint au délégué à la Sécurité routière.

Des relâchements ces dernières semaines

Ces dernières semaines, sur des axes routiers parfois quasi-déserts, un relâchement de la vigilance a été constaté. Et certains comportements dangereux sont apparus, notamment des infractions pour grands excès...

Faites une action inoubliable : en savoir plus sur le leg Unicef

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !