Un livre, « De la part du calife », revient sur les ratés de l'enquête sur les attentats de janvier 2015. Alors que François Hollande et Bernard Cazeneuve doivent être interrogés au procès du 13-Novembre, le livre revient sur l'insuffisante prise de conscience, au sommet de l'État, durant les dix mois qui ont séparé les deux attaques.
"De la part du calife" pointe les ratés de l'enquête sur les attentats de janvier 2015

Alors que le procès des attentats du 13 novembre 2015 bat son plein, un livre, De la part du calife (Robert Laffont), rebat les cartes de celui des attentats de janvier 2015. Les attaques contre Charlie Hebdo, les policiers de Montrouge et l’Hyper cacher ont été le premier acte d’une campagne de terreur qui a conduit au 13 novembre. Dans ce livre, l’auteur, Karl Laske, journaliste à Mediapart, revient sur les multiples zones d’ombre de l’enquête visant les frères Kouachi et Amedy Coulibaly, les terroristes précurseurs du commando du Bataclan, des terrasses et du Stade de France. L’auteur estime que l’antiterrorisme français, mal préparé avant 2015, a commis une série d’erreurs, tant en amont des attentats de janvier qu’après les attentats eux-mêmes.À LIRE AUSSI : Quand l’enquête a buté sur Claude Hermant, l’identitaire lillois qui a armé Amédy CoulibalyLe livre révèle par exemple que les juges ont tout simplement « oublié » d’exploiter un bloc-notes découvert au domicile de Coulibaly après l’attaque de Montrouge et avant celle de l’Hyper Cacher. Ce bloc-notes contenait une trentaine de contacts téléphoniques du terroriste qui n’ont jamais été étudiés. Un loupé, selon certains...

Retrouvez vos produits et commandez en ligne ! High-Tech, Cuisine & Maison et Bien-être, retrouvez nos offres !