CHIFFRES - Pour le délégué national du Rassemblement National, le solde financier de l'immigration serait déficitaire. L'argument est défendu depuis de nombreuses années par le parti d'extrême droite, chiffres à l'appui. Ces données sont cependant peu fiables, les experts et universitaires s'accordant plutôt sur un impact quasi-neutre. Explications.

La question du coût de l'immigration revient régulièrement sur la table. Sans grande surprise, elle est bien souvent portée par le Rassemblement national, qui a un avis bien tranché : le coût financier serait bien supérieur au gain. Ce mardi matin, Jean-Lin Lacapelle a ainsi assuré que le solde financier de l'immigration était déficitaire. 

"Aujourd'hui, il n'y a pas un seul chercheur qui vous dira que l'immigration apporte plus qu'elle ne coûte ! Et le vice-président du groupe RN au conseil régional IDF d'ajouter : "ce coût peut être justifié par certains mais on parle de 10 à 70 milliards d'euros de déficit." Qu'en est-il ? Jean-Lin Lacapelle évoque une fourchette plutôt large : entre 10 et 70 milliards de déficit. Une petite évolution dans le discours du Rassemblement national, qui s'accordait jusque là sur l'estimation supérieure de 70 milliards.

Ce chiffre a ainsi été avancé en 2017 par le sénateur des Bouches-du-Rhône (...)

Vidéo - Retrouvez ci-dessous notre zapping Actu du jour : 

Vidéo : Tour de France 2019 : un coureur met une fessée à un spectateur !