Musicien accompli, le claviériste Dave Greenfield était responsable en grande partie du son si particulier de The Stranglers, groupe britannique émergé en 1977 en pleine éclosion punk.
Dave Greenfield, le clavier du groupe anglais The Stranglers, est mort du Covid-19 à l’âge de 71 ans

Il était ce qui distinguait The Stranglers des autres groupes punks anglais de la fin des années 1970 : le claviériste Dave Greenfield est mort dimanche 3 mai des suites du Covid-19 à l’âge de 71 ans, a-t-on appris mardi.

Selon le site internet du groupe, le musicien avait été diagnostiqué positif au coronavirus le 26 avril après avoir séjourné à l’hôpital pour des problèmes cardiaques. "Au soir du dimanche 3 mai, mon grand ami et collègue, le génie musical qu’était Dave Greenfield, est décédé parmi les victimes de la grande pandémie 2020", a écrit le bassiste du groupe Jean-Jacques Burnel.

Un musicien accompli au son particulier

Né le 29 mars 1949 à Brighton, Dave Greenfield rejoint en 1975 les Stranglers, formés un an plus tôt dans le Surrey avec Hugh Cornwell (guitare, chant), Jean-Jacques Burnel (basse, chant) et Jet Black (batterie).

Le premier album des Stranglers, Rattus Norvegicus, paru en 1977, les distingue dès le début de tous les groupes de la scène punk alors en pleine éclosion. Leur maîtrise des instruments fait la différence mais c’est l’apport de Dave Greenfield qui les place vraiment à part, apportant une complexité et...

En participant à notre grand jeu de l'été, remportez des chèques cadeaux d'une valeur de 500 € et un mois gratuit à notre offre de divertissement Hedony !