Le réalisateur de « P'tit Quinquin » filme le procès de Jeanne d'Arc incarnée par la jeune Lise Leplat Prudhomme, âgée de 12 ans.
Dans « Jeanne », Bruno Dumont filme la Pucelle d’Orléans en enfant habitée

OCS CITY - MERCREDI 24 JUIN À 20 H 40 - FILM

Dans le génial chamboule-tout qu’est devenu depuis quelques années l’œuvre du pseudo-austère Bruno Dumont, une place solennelle reste dévolue à la haute figure de Jeanne d’Arc. S’agit-il, comme on pourrait le craindre s’agissant de la Pucelle, d’un cri d’orfraie réactionnaire ? D’une angoisse identitaire ? D’un signe de ralliement nationaliste ? D’un appel à purger le pays de ses étrangers ?

C’est plus sûrement à la Jeanne généreuse, populaire et universaliste qu’en appelle le cinéaste. Plus essentiellement à l’exemple non seulement de probité morale, mais aussi de farouche résistance à ce qui, au jour le jour, nous aliène, nous amenuise, nous humilie.

Jeanne Voisin, qui interprétait l’héroïne à 15 ans dans Jeannette, l’enfance de Jeanne d’Arc (premier opus réalisé en 2017), n’était pas disponible pour reprendre le rôle. C’est donc Lise Leplat Prudhomme, qui interprétait dans le même film l’héroïne enfant, qui fut finalement choisie, au mépris du réalisme.

Litanie farcesque d’un procès

Deux parties tranchent le récit,...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !