« Crise en Irak : où est l’Europe ? » La chronique de Manfred Weber

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’année 2020 aura commencé sur les chapeaux de roue. A peine la nouvelle année avait-elle débuté que le monde entier, pris par surprise par l’escalade brutale des tensions au Moyen-Orient, retenait son souffle, suspendu aux développements en Irak et craignant le déclenchement d’un conflit majeur.

De nombreuses voix se sont interrogées ces derniers jours sur la pertinence des choix de l’administration américaine. Nul n’est obligé d’approuver toutes les décisions du Président Trump. Mais ne nous trompons pas d’ennemi : ces interrogations légitimes ne doivent pas nous faire perdre de vue qui est le véritable responsable de ce regain de tensions. Le régime des mollahs à Téhéran encourage le terrorisme international. Il a rendu possible le règne continu de la terreur d’Assad en Syrie, il attaque constamment ses voisins en Irak, et finance des attaques presque quotidiennes sur Israël via le Hezbollah. Face à cet ennemi, les Etats-Unis et l’OTAN restent nos alliés et nos partenaires de premier plan.

Au-delà de ces considérations, la question qui se pose est la suivante: oùl’Europe...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !