L'Union Européenne "n'a rien à voir" avec la crise diplomatique entre la France, l'Australie et les États-Unis, estime Patrick Martin-Genier, enseignant à SciencePo Paris, pour qui la France "est isolée" dans ce dossier. 
Crise des sous-marins : "Très clairement l'Union européenne n'a pas envie d'être embarquée dans ce conflit", estime un enseignant à SciencePo Paris

"Très clairement l'Union européenne n'a pas envie d'être embarquée dans ce conflit", a expliqué samedi 18 septembre sur franceinfo Patrick Martin-Genier, enseignant à SciencePo Paris, spécialiste des questions européennes, alors que la France a rappelé ses ambassadeurs aux Etats-Unis et en Australie, après l'annulation du contrat de commande des sous-marins français par l'Australie.

franceinfo : Est-ce que cette crise entre la France et l'Australie va avoir des conséquences sur l'Europe ?

Patrick Martin-Genier : C'est plus un coup dur pour la France que pour l'Europe. C'est un contrat qui avait été négocié exclusivement entre la France et les Australiens, l'Europe n'avait rien à voir là-dedans. Donc, on comprend que l'Europe soit extrêmement réservée. D'ailleurs Josep Borrell, le chef de la diplomatie européenne, a dit que l'Europe n'avait pas été mise au courant. Donc cela ne remet pas en cause la relation avec les Etats-Unis et cela ne remet pas en cause la relation avec l'Australie. Il y a en cours de négociation un mega accord de libre-échange avec l'Australie dont les négociations ont commencé en 2018. Très clairement l'Union européenne n'a pas...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >