ACCIDENT - Le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé mercredi à Téhéran, entraînant la mort de 176 personnes majoritairement irano-canadiennes, avait fait demi-tour après un "problème", selon les premiers éléments de l'enquête iranienne. Quelles hypothèses peut-on tirer de ce crash ? Un ancien responsable français d'opérations aériennes répond à LCI.
Crash d'un Boeing à Téhéran : "Il est possible que ce soit une erreur de tir de missile"

Le Boeing 737 d'Ukraine International Airlines qui s'est écrasé mercredi à Téhéran avait fait demi-tour après un "problème", a indiqué l'Organisation de l'aviation civile iranienne (CAO). Le crash de l'appareil, juste après son décollage, a causé la mort de 176 personnes. Une chute survenue peu après que l'Iran a tiré des missiles dans la nuit de mardi à mercredi sur des bases en Irak utilisées par des militaires américains pour venger la mort du général iranien Qassem Soleimaani.  Ce mercredi, PressTV, la télévision d'État iranienne, avait déclaré que le crash avait été causé par "des difficultés techniques", en citant notamment Ali Khashani, porte-parole de l'aéroport international Imam Khomeiny : "L'avion a pris feu après s'être écrasé", a affirmé cette télévision. Boeing, le constructeur américain de l'appareil, a de son côté réagi sur Twitter: "Nous sommes au courant des (...)

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !