La préfecture de la Vienne soupçonne la tenue à ces dates d'une rave géante "pouvant regrouper plusieurs milliers de participants".
Covid-19 : sept préfectures du centre-ouest prennent les devants en interdisant un éventuel teknival

Sept préfectures du centre et de l'ouest, alertées par l'éventualité d'une rave-party sur leurs terres, ont pris des mesures pour empêcher la venue de "milliers" de fêtards alors que "la crise sanitaire est toujours en cours", selon leurs arrêtés consultés samedi par l'AFP.

"Dans le contexte sanitaire actuel", la crise du Covid-19, les préfectures des départements du Centre-Val de Loire (Cher, Eure-et-Loir, Indre, Indre-et-Loire, Loir-et-Cher, Loiret) et de la Vienne, en Nouvelle-Aquitaine, ont pris "en coordination" cette semaine des arrêtés "pour s'opposer à l'installation illégale" d'un possible teknival, à partir de samedi et jusqu'à mardi ou mercredi selon les arrêtés, indiquent notamment les préfets du Cher et de l'Indre-et-Loire.

Les autorités redoutent une "rave géante"

Selon la préfecture de la Vienne jointe par l'AFP, les autorités soupçonnent la tenue à ces dates d'une rave géante "pouvant regrouper plusieurs milliers de participants".

Dans un premier arrêté, la préfecture de la Vienne prévoit ainsi "l'interdiction temporaire" de ce type de rassemblement musical et festif en invoquant des difficultés de sécurisation, en pleine période...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !