Ce certificat de vaccination qui permettrait par exemple de voyager pose de nombreuses questions que les autorités françaises n'ont pas encore tranché.
Covid-19 : on vous explique le débat autour du "passeport vaccinal"

L'envie de retrouver une vie normale serait-elle plus forte que tout ? Selon un sondage de l'institut Ifop publié par Le Parisien, dimanche 17 janvier, les Français se disent favorables à un "passeport vaccinal" contre le Covid-19. C'est-à-dire à un certificat de vaccination attestant qu'ils sont immunisés pour accéder à certains lieux ou réaliser certaines activités.

Quelque 62% des Français souhaitent ainsi qu'il soit imposé pour les passagers prenant l'avion. La moitié des sondés réclame qu'un tel document soit obligatoire pour les transports en commun. Néanmoins, l'application de ce "sésame" pose de nombreuses questions et s'inscrit dans un débat à la fois scientifique, juridique et éthique que de nombreux pays, dont la France, n'ont pas tranché.

Le gouvernement veut-il en créer un ?

Non. La France y est pour l'instant opposée. La mise en place d'un passeport vaccinal à l'échelle européenne est un débat "très prématuré", a ainsi estimé le secrétaire d'Etat chargé des Affaires européennes, Clément Beaune, qui était dimanche 17 janvier l'invité de franceinfo.

"C'est un débat qui n'a pas lieu d'être et ce serait choquant, alors qu'on débute...

Découvrez la plateforme Divertissement Planet + ! Profitez de l'offre dès maintenant !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !