En une semaine, "21 Guyanais ont succombé au Covid-19", a annoncé vendredi l'Agence régionale de santé. Un chiffre jamais atteint jusque-là alors que la tension hospitalière devient difficilement supportable.
Covid-19 : indicateurs en hausse, hôpitaux saturés, vaccination faible... Pourquoi la situation en Guyane est alarmante

Lits saturés, personnel soignant éreinté... Et des chiffres qui ne font qu'augmenter. "Jamais la Guyane n'avait enregistré autant de décès et d'admissions en réanimation" depuis le début de l'épidémie de Covid-19, a alerté, vendredi 24 septembre, l'agence Santé publique France (SPF) à propos de ce département d'outre-mer. Signe que la situation est jugée "préoccupante", l e ministre des Outre-mer, Sébastien Lecornu, est arrivé vendredi après-midi en Guyane. Voici ce que l'on sait de la situation sur place .

Parce que tous les indicateurs épidémiologiques sont en hausse

Plusieurs indicateurs épidémiologiques sont en forte hausse, à commencer par celui du nombre de morts liées au Covid-19. Lors des sept derniers jours, "21 Guyanais ont succombé au Covid-19", soit "un chiffre jamais atteint" auparavant, a averti l'Agence régionale de santé de Guyane (ARS) dans un communiqué publié vendredi. Ce niveau de décès dépasse celui atteint lors du pic de la première vague, a souligné l'ARS. Les autorités recensent depuis le début de la pandémie plus de 250 décès liés au Covid-19 dans ce territoire, dont un quart ont eu lieu ces 45 derniers jours.

Autre...

Vous avez envie de lancer votre projet ? De créer votre entreprise ? Découvrez la formation prise en charge à 100% par l'état >