ECOLE - Gestes barrières obligent, la traditionnelle photo de classe tourne au casse-tête cette année. Rien n'est prévu dans le protocole sanitaire du ministère de l'Education nationale. Alors les photographes innovent.
Covid-19 : comment le rituel de la photo de classe s'adapte au protocole sanitaire

Le ministère de l'Education nationale s'attendait à la question, mais "renvoie au bon sens des chefs d'établissement". Lesquels, en conséquence, s'en remettent bien souvent au bon sens des seuls photographes, faute de protocole sanitaire spécifiquement établi, malgré le récent rebond de l'épidémie de Covid-19. 

Ce qui donne à la rituelle photo de classe, édition 2020, des airs de casse-tête insoluble. Mais offre dans le même temps quelques initiatives originales.  Exemple ci-dessus : la photographe fournit un carton à chaque élève et à l'enseignant, puis chacun doit envoyer une photo prise à la maison (avec consignes de position), en vue d'un photomontage comme celui-ci. D'autres procèdent d'une façon plus ou moins similaire, mais directement dans l'école, avec un cube dédié. "J’ai utilisé du bois basique, blanc, que j’ai assemblé (...) Ensuite, j'en ai pour une dizaine d’heures de retouche, pour enlever les vis des photos, et (...)

Aidez Unicef à venir en aide aux enfants démunis ! Découvrez le leg

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !