La "nation arc-en-ciel" a écrasé l'Angleterre 32 à 12 lors de la finale de la coupe du monde de rugby au Japon, le 2 novembre 2019.
Coupe du monde de rugby : la victoire des Springboks arrive à point nommé dans une Afrique du Sud meurtrie

L'éclatante victoire des Springboks au Mondial de rugby, emmenés pour la première fois par un capitaine noir, Siya Kolisi, intervient à point nommé pour l'Afrique du Sud, en pleine turbulences économiques et sociales, une "euphorie" sportive sur laquelle le gouvernement voudrait bien capitaliser.

"Quelle formidable réussite, Siya Kolisi (...) et tous les joueurs. Vous avez fait beaucoup plus que remporter la coupe du monde de rugby. Vous avez restauré la foi d'une nation qui doute d'elle-même", a résumé le très respecté Desmond Tutu, prix Nobel de la paix. "Si on croit en soi, les rêves peuvent devenir réalité. Aujourd'hui, notre père, Nelson Mandela (premier président noir sud-africain, NDLR), sourit depuis le paradis", a-t-il assuré.

Car non seulement les Springboks ont remporté leur troisième coupe du monde, après leurs exploits de 1995 et 2007, mais ils l'ont décrochée avec un capitaine noir. Une première hautement symbolique dans un pays, où les Noirs étaient exclus de l'équipe nationale de rugby pendant les pires heures du régime raciste de l'apartheid, officiellement tombé en 1994.

"Puisse ce moment (...) inspirer notre nation pour construire...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !