Après une première heure inquiétante, ponctuée par deux malheureux essais et une kyrielle de fautes de main, les Français ont creusé l'écart en fin de match grâce à Gaël Fickou et Baptiste Serin.
Coupe du monde de rugby : ce qu'il faut retenir du succès poussif, mais avec bonus offensif, du XV de France face aux Etats-Unis (33-9)

Il fallait marquer quatre essais pour décrocher le bonus offensif, et les Bleus ont assuré l'essentiel en parvenant à ce total, mercredi 2 octobre à Fukuoka (Japon) face à une courageuse équipe américaine lors du deuxième match de poule de la Coupe du monde de rugby. Après une première heure inquiétante, ponctuée par deux malheureux essais et une kyrielle de fautes de main, les Français ont creusé l'écart en fin de match, notamment grâce à Gaël Fickou et Baptiste Serin. Les hommes de Jacques Brunel affronteront les Tonga, dimanche.

 

Le film du match : que ce fut dur !

 

Franchement, on attendait mieux de ce XV de France, certes largement remanié avec douze changements, face à une équipe américaine qui n'a jamais fait d'étincelles en Coupe du monde. Il a fallu attendre l'heure de jeu, l'entrée d'habituels titulaires aux postes clés et la fatigue qui s'est emparée des Américains, qui avaient cinq jours de récupération en moins, pour que les Tricolores creusent l'écart. Avant ça, deux beaux essais à signaler, signés des ailiers Yohann Huget et Alivereti Raka, et une bouillie de rugby, avec de mauvais choix, des fautes de main et des errements...

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !