Toulouse a quasiment poinçonné son billet pour les quarts de finale de Coupe d'Europe dès la 4e journée après sa victoire à Montpellier (26-18), de son côté éliminé comme Lyon, battu sur la pelouse de Trévise (25-22).
Coupe d'Europe: Toulouse touche au but, Montpellier et Lyon hors course

Toulouse a quasiment poinçonné son billet pour les quarts de finale de Coupe d'Europe dès la 4e journée après sa victoire à Montpellier (26-18), de son côté éliminé comme Lyon, battu sur la pelouse de Trévise (25-22).

Le coup parfait: beaucoup plus bousculés que dimanche dernier par les Héraultais (23-9), les Rouge et Noir l'ont tout de même emporté avec le point de bonus offensif, marquant à quasiment chacune de leurs incursions dans le camp adverse, dont deux fois par le deuxième ligne Rory Arnold et une par l'ailier Lucas Tauzin, après la sirène pour le quatrième essai, synonyme de point de bonus offensif.

Avec ce quatrième succès, les champions de France en titre, demi-finalistes de la compétition au printemps, ont un pied et quatre orteils en quarts: dans la poule 5, ils devancent de neuf points Gloucester (9 pts), qui a récolté deux points de bonus malgré sa défaite sur le fil (27-24) sur la pelouse des Irlandais Connacht (8 pts). Montpellier (5 pts) est hors course et a de nouveau touché ses limites sur la scène européenne (une seule phase finale disputée, en 2013).

Un succès lors des deux dernières journées face à une de ces deux équipes et les Toulousains auront mathématiquement assuré leur qualification, qui ne fait aucun doute. Un bonus défensif devrait même suffire mais ils visent surtout un quart de finale à domicile, qui devrait passer par deux succès.

- Le Racing remercie les Saracens -

Pour obtenir une des quatre premières places de la phase de poules, ils sont en concurrence avec le Leinster (14 pts dans la poule 1, un match en moins), Exeter (14 pts dans la poule 2, un match en moins), l'Ulster (17 pts) et Clermont (11 pts, un match en moins) dans la poule 3 et le Racing (17 pts dans la poule 4).

Vainqueurs vendredi soir des Ospreys (40-27), les Franciliens ont eux reçu une bonne nouvelle samedi avec la victoire (15-6) des Saracens (10 pts) contre le Munster (11 pts): un succès lors de la prochaine journée, le 12 janvier, à domicile, face aux Irlandais et ils seront qualifiés.

Les "Sarries", tenants du titre, restent eux en vie après avoir renversé la vapeur dans le dernier quart d'heure par deux essais.

Enfin, comme Montpellier, Lyon (7 pts) a de son côté abandonné dans la poule 1 ses derniers maigres espoirs de qualification en concédant à sept minutes de la fin en Italie sa troisième défaite.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !