Les Réunionnais de la Saint-Pierroise, petit Poucet de la Coupe de France, ont frôlé l'exploit samedi à Epinal (1-0 en prolongation) mais ils ne verront pas les 8es de finale, à l'inverse des amateurs de Belfort qui ont éliminé Nancy (3-1).
Coupe de France: Belfort croque Nancy, la Saint-Pierroise frôle l'exploit

Les Réunionnais de la Saint-Pierroise, petit Poucet de la Coupe de France, ont frôlé l'exploit samedi à Epinal (1-0 en prolongation) mais ils ne verront pas les 8es de finale, à l'inverse des amateurs de Belfort qui ont éliminé Nancy (3-1).

Les écuries de Ligue 1 n'ont pas connu de déconvenues. Nice s'est défait du Red Star (2-1), actuel deuxième de National, non sans frayeurs. La victoire de Lille contre la modeste équipe de Gonfreville (2-0), au Havre, s'est aussi dessinée assez difficilement.

En début d'après-midi, le club rhodanien de Limonest est sorti vainqueur dans les Ardennes du duel entre équipes de National 3, l'équivalent de la 5e division, face à Prix les Mézières (1-0).

En plein rêve depuis sa victoire contre Niort (L2) au tour précédent, la Jeunesse Sportive Saint-Pierroise a vécu une entame cauchemardesque dans les Vosges, avec l'expulsion de son attaquant et capitaine Jean-Michel Fontaine après seulement un quart d'heure.

Les "Cigognes", surnom de l'équipe évoluant en Régional 1 (6e div.), ont pourtant longtemps fait bloc face à Epinal (N2), deux divisions au-dessus. Avant de craquer en toute fin de prolongation sur un but d'Adel Berkane (117e).

Premier club réunionnais à atteindre ce stade de la compétition, la JSSP ne sera pas la première formation d'Outre-mer à se hisser en huitièmes de finale de Coupe de France. Du moins cette année...

- Belfort, qualif historique -

La surprise est venue de Belfort où les locaux, pensionnaires du National 2 (4e div.), ont disposé de Nancy, actuel septième de Ligue 2.

Les Franc-Comtois ont remporté le premier 16e de finale de leur histoire grâce à Enzo Grasso (7e), buteur précoce, au capitaine Thomas Régnier (72e puis 79e sur penalty) et à Eddy Ehlinger, leur tout jeune gardien de 18 ans qui a stoppé un penalty.

Les amateurs de Belfort ont su profiter de l'expulsion de Malaly Dembélé (57e), le buteur nancéien (25e) sanctionné pour un geste d'humeur.

Dans le ventre mou de la Ligue 1, Nice a de son côté fait respecter son rang face au Red Star. Chez eux, les Aiglons ont crû se mettre rapidement à l'abri avec des réalisations coup sur coup de Danilo (26e) puis Ignacius Ganago (28e).

Mais l'équipe de la banlieue nord de Paris n'a pas ménagé ses efforts pour réagir. Et le gardien niçois Walter Benitez, auteur de plusieurs parades, s'est incliné dans le temps additionnel sur un penalty de Yanis Hamache (90e+2), prêté cette saison au Red Star par Nice.

Lille a également rempli sa mission, mais assez péniblement face à une équipe de Gonfreville (N3) qui jouait quasiment à domicile au Havre. Loïc Rémy (69e) et Victor Osimhem (90e+2) ont fait tardivement la différence.

Quatre autres équipes de L1 jouent en soirée: Strasbourg se rend à Angoulême (N2) et Saint-Etienne affronte le Paris FC (L2), avant le choc entre Nantes et Lyon.

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !