L'ancienne ministre de la santé a pointé une attitude d'"infantilisation" des médecins qui disaient ne pas avoir assez de masques au coeur de l'épidémie. Des propos qui ont mis Jean-Paul Hamon "très en colère".
Coronavirus : "Roselyne Bachelot ferait mieux de se taire plutôt que de faire le clown", rétorque le président de la Fédération des médecins de France

Devant la commission d’enquête de l’Assemblée nationale sur la crise sanitaire du coronavirus, l'ancienne ministre de la Santé Roselyne Bachelot a dénoncé ce qu'elle considère comme une attitude générale d'"infantilisation" actuelle, où l'on attendrait tout "du seigneur du château". "Enfin, des médecins qui n'avaient pas de masques dans leur cabinet, qui n'ont pas de blouse? (...) On attend que le préfet ou le directeur de l'ARS [l'Agence régionale de santé] vienne avec une petite charrette pour porter des masques?", s'est-elle moquée.

Ces propos indignent Jean-Paul Hamon, médecin généraliste, président de la Fédération des médecins de France.

Qu'est-ce que c'est que cette ancienne ministre qui tient des propos indignes devant la représentation nationale ?

Jean-Paul Hamon

à franceinfo

"Ça ne m'étonne pas qu'elle pense qu'on n'ait pas de masque, pas de blouse dans nos cabinets. Déjà en 2009 lors de la grippe H1N1, ses services pensaient que les médecins généralistes n'avaient pas de frigo dans leurs cabinets. Roselyne Bachelot ferait mieux de se taire plutôt que de faire le clown devant la représentation nationale", s'est emporté Jean-Paul...

Obtenez gratuitement votre guide mutuelle senior 2020 pour réaliser des économies !

Vidéo : Bug à la pompe essence : le carburant est gratuit !